fbpx

LOW CODE & TECHNOLOGIE

Les challenges d’un CIO après la COVID-19

Agile Digital Makers

20 Septembre 2020

Face au COVID-19, les outils collaboratifs et de travail à distance sont devenus essentiels pour la continuité de l’activité. C’est ainsi que le CIO s’est retrouvé en première ligne. Son rôle a été placé au cœur de l’entreprise et devrait se consolider dans les mois à venir. Pour faire face à ces changements et affronter l’après COVID-19, le CIO doit se préparer à relever de nombreux challenges…

L’importance du CIO pour l’après COVID-19

Avec la crise liée à la pandémie, il a été nécessaire d’adapter la gouvernance au sein de l’entreprise. Pour prendre rapidement des bonnes décisions, le rôle du CIO ainsi que sa relation avec la direction générale et les directions Métiers ont donc dû être repensés pour tirer profit des avantages que peut apporter la transformation numérique.

 

La crise sanitaire a démontré que la transformation numérique était devenue plus que jamais un véritable enjeu pour les entreprises. La pandémie a mis en relief la nécessité d’avoir plus d’agilité, plus de transparence et d’investir dans l’innovation technologique. La responsabilité du CIO s’est donc fortement accrue, car il est devenu l’acteur principal pour accompagner tous ces changements.

La transformation digitale est devenue un veritable enjeu.

Quelles sont les différents challenges du CIO après la COVID-19 ?

En permettant aux développeurs citoyens de participer activement au développement d’une application, le low-code favorise la mise en place des méthodes agiles au sein de l’entreprise. Les différents collaborateurs peuvent ajouter des feedbacks directement sur la plateforme Mendix et s’adapter aux demandes des autres personnes intervenant sur le projet. La participation des “citizen developers” permet ainsi de libérer les développeurs qualifiés. Avec le low-code, ces derniers accroissent leur productivité, car ils passent moins de temps sur un même projet et peuvent ainsi se consacrer à d’autres missions.

« Pour accompagner le CIO dans l’après COVID-19, le low-code apparaît comme la solution adaptée. En utilisant ce mode de développement, le CIO permet à son entreprise de gagner en flexibilité, en agilité et en rapidité.« 

Le low-code favorise la mise en place des méthodes agiles au sein de l’entreprise

Mettre l’accent sur la cybersécurité pour résister aux attaques

Durant le confinement, les piratages informatiques ont fortement augmenté. Comme toutes les crises, la pandémie a engendré une vague de cyberattaques. Le CIO doit donc travailler en étroite collaboration avec le responsable de la sécurité des systèmes d’information afin de sécuriser toutes les données sensibles ainsi que les logiciels de développement pouvant être accessibles à distance. Il est important qu’ensemble, ils mettent en place des solutions efficaces comme l’authentification multifacteurs. En parallèle, l’entreprise doit se concentrer sur les employés en instaurant des protocoles de télétravail sécurisés.

Mettre en place un plan de survie

Le CIO doit impérativement anticiper l’après COVID-19 en mettant en place un plan d’action pour la survie de l’entreprise. Cela signifie que les équipes IT doivent travailler en étroite collaboration avec les équipes métiers pour trouver des solutions adaptées. L’objectif est de trouver un plan qui permettra à l’entreprise de survivre à la crise. Cela passe par trois points essentiels qui consistent à :

  • la réduction des coûts liés au service IT ;
  • la stabilisation des opérations commerciales ;
  • la mise en place d’un environnement de travail digital flexible.

Mettre en place un plan de relance

Pour affronter l’après COVID-19, le CIO doit préparer le moment où la demande augmentera en renforçant la flexibilité des services IT. Ces changements pouvant être soudains, il est important que les entreprises aient une meilleure gestion de leur solution de bout en bout comme la fabrication, la chaîne d’approvisionnement ou les ventes, pour répondre à la demande. Pour relancer l’activité, il est donc nécessaire que les départements informatiques aient la capacité suffisante. Pour cela, le CIO doit se concentrer sur la résilience informatique afin d’assurer la continuité de son système d’information.

Mettre en place des actions de revitalisation

Une fois les opérations commerciales stabilisées et relancées, le CIO devra se concentrer sur la refonte des services informatiques et la croissance de l’entreprise. Il devra notamment placer l’IT en première ligne de la stratégie et de la transformation commerciale. Le CIO devra notamment se concentrer sur :

  • les nouvelles capacités informatiques ;
  • la mise en place de projets stratégiques.

Le low-code, une solution pour les CIO pour l’après COVID-19 ?

Pour accompagner le CIO dans l’après COVID-19, le low-code apparaît comme la solution adaptée. En utilisant ce mode de développement, le CIO permet à son entreprise de gagner en flexibilité, en agilité et en rapidité. En plus d’être parfaitement collaboratives et adaptées au travail à distance, les plateformes de low-code garantissent une sécurité optimale. Ce mode de développement permet aussi de réduire les coûts liés aux services IT. C’est pourquoi, le low-code est l’un des meilleurs alliés des CIO pour relever tous les challenges et gérer l’après COVID-19.

Voulez-vous recevoir nos articles avant tout le monde?

Inscrivez-vous!

    Contactez nous

    Jerusalem, Israel

    Contact_il[at]tocndix.com

    +972 54-6978327

    Paris, France

    Contact_fr[at]tocndix.com

    +33 (6) 03025752