fbpx

Les challenges d’un CIO après la COVID-19

LOW CODE & TECHNOLOGIE

Les challenges d’un CIO après la COVID-19

Agile Digital Makers

20 Septembre 2020

Face au COVID-19, les outils collaboratifs et de travail à distance sont devenus essentiels pour la continuité de l’activité. C’est ainsi que le CIO s’est retrouvé en première ligne. Son rôle a été placé au cœur de l’entreprise et devrait se consolider dans les mois à venir. Pour faire face à ces changements et affronter l’après COVID-19, le CIO doit se préparer à relever de nombreux challenges…

L’importance du CIO pour l’après COVID-19

Avec la crise liée à la pandémie, il a été nécessaire d’adapter la gouvernance au sein de l’entreprise. Pour prendre rapidement des bonnes décisions, le rôle du CIO ainsi que sa relation avec la direction générale et les directions Métiers ont donc dû être repensés pour tirer profit des avantages que peut apporter la transformation numérique.

 

La crise sanitaire a démontré que la transformation numérique était devenue plus que jamais un véritable enjeu pour les entreprises. La pandémie a mis en relief la nécessité d’avoir plus d’agilité, plus de transparence et d’investir dans l’innovation technologique. La responsabilité du CIO s’est donc fortement accrue, car il est devenu l’acteur principal pour accompagner tous ces changements.

La transformation digitale est devenue un veritable enjeu.

Quelles sont les différents challenges du CIO après la COVID-19 ?

En permettant aux développeurs citoyens de participer activement au développement d’une application, le low-code favorise la mise en place des méthodes agiles au sein de l’entreprise. Les différents collaborateurs peuvent ajouter des feedbacks directement sur la plateforme Mendix et s’adapter aux demandes des autres personnes intervenant sur le projet. La participation des “citizen developers” permet ainsi de libérer les développeurs qualifiés. Avec le low-code, ces derniers accroissent leur productivité, car ils passent moins de temps sur un même projet et peuvent ainsi se consacrer à d’autres missions.

« Pour accompagner le CIO dans l’après COVID-19, le low-code apparaît comme la solution adaptée. En utilisant ce mode de développement, le CIO permet à son entreprise de gagner en flexibilité, en agilité et en rapidité.« 

Le low-code favorise la mise en place des méthodes agiles au sein de l’entreprise

Mettre l’accent sur la cybersécurité pour résister aux attaques

Durant le confinement, les piratages informatiques ont fortement augmenté. Comme toutes les crises, la pandémie a engendré une vague de cyberattaques. Le CIO doit donc travailler en étroite collaboration avec le responsable de la sécurité des systèmes d’information afin de sécuriser toutes les données sensibles ainsi que les logiciels de développement pouvant être accessibles à distance. Il est important qu’ensemble, ils mettent en place des solutions efficaces comme l’authentification multifacteurs. En parallèle, l’entreprise doit se concentrer sur les employés en instaurant des protocoles de télétravail sécurisés.

Mettre en place un plan de survie

Le CIO doit impérativement anticiper l’après COVID-19 en mettant en place un plan d’action pour la survie de l’entreprise. Cela signifie que les équipes IT doivent travailler en étroite collaboration avec les équipes métiers pour trouver des solutions adaptées. L’objectif est de trouver un plan qui permettra à l’entreprise de survivre à la crise. Cela passe par trois points essentiels qui consistent à :

  • la réduction des coûts liés au service IT ;
  • la stabilisation des opérations commerciales ;
  • la mise en place d’un environnement de travail digital flexible.

Mettre en place un plan de relance

Pour affronter l’après COVID-19, le CIO doit préparer le moment où la demande augmentera en renforçant la flexibilité des services IT. Ces changements pouvant être soudains, il est important que les entreprises aient une meilleure gestion de leur solution de bout en bout comme la fabrication, la chaîne d’approvisionnement ou les ventes, pour répondre à la demande. Pour relancer l’activité, il est donc nécessaire que les départements informatiques aient la capacité suffisante. Pour cela, le CIO doit se concentrer sur la résilience informatique afin d’assurer la continuité de son système d’information.

Mettre en place des actions de revitalisation

Une fois les opérations commerciales stabilisées et relancées, le CIO devra se concentrer sur la refonte des services informatiques et la croissance de l’entreprise. Il devra notamment placer l’IT en première ligne de la stratégie et de la transformation commerciale. Le CIO devra notamment se concentrer sur :

  • les nouvelles capacités informatiques ;
  • la mise en place de projets stratégiques.

Le low-code, une solution pour les CIO pour l’après COVID-19 ?

Pour accompagner le CIO dans l’après COVID-19, le low-code apparaît comme la solution adaptée. En utilisant ce mode de développement, le CIO permet à son entreprise de gagner en flexibilité, en agilité et en rapidité. En plus d’être parfaitement collaboratives et adaptées au travail à distance, les plateformes de low-code garantissent une sécurité optimale. Ce mode de développement permet aussi de réduire les coûts liés aux services IT. C’est pourquoi, le low-code est l’un des meilleurs alliés des CIO pour relever tous les challenges et gérer l’après COVID-19.

Voulez-vous recevoir nos articles avant tout le monde?

Inscrivez-vous!

    Les challenges d’un CIO après la COVID-19

    Les challenges d’un CIO après la COVID-19

    Avec le COVID-19, le rôle du CIO est devenu central au sein de l’entreprise. Pour anticiper l’après COVID, il doit se préparer à relever de nombreux challenges

    Contactez nous

    Jerusalem, Israel

    Contact_il[at]tocndix.com

    +972 54-6978327

    Paris, France

    Contact_fr[at]tocndix.com

    +33 (6) 03025752

      Low-Code vs No-Code et Code Traditionnel : quelles sont les différences ?

      LOW CODE & TECHNOLOGIE

      Low-Code vs No-Code et Code Traditionnel : quelles sont les différences ?

      Agile Digital Makers

      21 Aout 2020

      Vous êtes sur le point de développer une application et ne savez pas si vous devez utiliser le low-code, le no-code ou le code traditionnel ? On vous explique la différence entre ces modes de développement et comment faire le bon choix…

      Quelles sont les différences entre le low-code et le no-code ?

      Ces dernières années, de plus en plus d’entreprises se laissent séduire par le mouvement low-code/no-code. Malgré la popularité de ces plateformes de développement, beaucoup continuent de les confondre. Il existe pourtant de grandes différences entre low-code et no-code…

       

      Les plateformes low-code et no-code ont été créées pour vous aider à faire face à la transformation numérique

      Low-code vs no-code : une grande similarité

      Les plateformes low-code et no-code ont été créées pour vous aider à faire face à la transformation numérique et à la demande croissante de développement de nouvelles applications. Faciles à utiliser, elles permettent notamment aux équipes ne faisant pas partie du département informatique de votre entreprise de développer des applications et d’alléger ainsi la charge de travail des développeurs. Comment ? Grâce à une interface visuelle fonctionnant sur le principe du glisser-déposer qui permet de construire une application sans avoir besoin de coder.

       

      A première vue, les plateformes de low-code et no-code sont très similaires. Pourtant, elles ne répondent pas aux mêmes besoins et ne peuvent pas être utilisées par les mêmes personnes.

      « Les plateformes low-code et no-code ont été créées pour vous aider à faire face à la transformation numérique et à la demande croissante de développement de nouvelles applications. « 

      Low-code vs no-code : les principales différences

      Bien que les logiciels de low-code et no-code ont pour but de vous aider à développer des applications plus rapidement, ils répondent pourtant à des besoins différents.

      Des utilisateurs differents

      Des utilisateurs différents pour des objectifs différents

      L’une des principales différences entre ces deux plateformes de développement se situe au niveau des utilisateurs. Contrairement au no-code, low-code requiert un minimum de codage. Cela signifie que la personne de votre entreprise en charge de créer une application devra avoir un minimum de connaissances techniques. Le but du low-code est de permettre de développer une application rapidement.

       

      Ce n’est pas le cas avec le no-code qui, comme son nom l’indique, permet de créer une application sans écrire une ligne de code. Il peut ainsi être utilisé par toutes les personnes de votre entreprise. Le but avec le no-code est de développer facilement une application.

      Des fonctionnements différents

      Les logiciels de low-code et no-code ne fonctionnement pas de la même façon ce qui a un impact sur le résultat. Les plateformes de low-code comme Mendix sont connectées à un backend ou une interface de programmation d’application (API), ce qui n’est pas le cas des plateformes de no-code. Concrètement, cela signifie qu’avec le low-code, vous avez la possibilité de customiser votre application autant que vous le souhaitez. Tandis qu’avec le no-code, vous avez accès à des templates pré-construits customisables, ce qui vous offre moins de liberté.

      Low-code vs no-code : récapitulatif

       

      No-code

      Low-code

      Utilisateurs

      Tout le monde

      Développeurs ou personnes ayant des connaissances techniques de base

      Fonctionnement

      0 ligne de code car interface visuelle avec des templates pré-construits

      Un minimum de code, car interface visuelle connectée à un backend ou API

      Type d’application

      Applications simples

      Applications complexes

       

      Des plateformes différentes pour des applications différentes

      Les plateformes de low-code comme Mendix sont utilisées pour créer des applications complexes dites “de nouvelle génération” dont la durée de vie est longue et qui s’adaptent aux besoins de votre entreprise et à ceux de vos utilisateurs.

       

      Les plateformes de no-code sont faites pour développer des applications simples qui doivent être déployées rapidement.

      Quelle est la différence entre le low-code, no-code et le code traditionnel ?

       

      Développer une application en utilisant le code traditionnel nécessite l’intervention de développeurs front-end et back-end. Cela prend donc beaucoup plus de temps et coûte bien plus cher. Cela dit, en utilisant le code traditionnel, vous pouvez créer des applications très complexes et entièrement customisables qui correspondent parfaitement à votre entreprise.

       

      Cependant, en raison de sa complexité technique, ce type de développement est à l’origine de nombreux bugs. La maintenance d’une application créée en codage traditionnel est aussi beaucoup plus compliquée et bien plus longue à effectuer.

       

      Les plateformes de no-code sont faites pour développer des applications simples qui doivent être déployées rapidement.

       

      Pourquoi choisir le low-code pour développer une application ?

       

      Le low-code est parfaitement adapté aux petites et grandes entreprises qui souhaitent développer une application complexe. Une plateforme de low-code comme Mendix présente plusieurs avantages par rapport au no-code et au codage traditionnel :

      • elle permet de créer des applications complexes rapidement et à moindre coût ;
      • elle nécessite seulement de connaître les bases du code traditionnel ;
      • les applications développées en low-code comportent moins de bugs que celles développées avec le code traditionnel ;
      • il est plus facile de mettre à jour et corriger les bugs d’une application en low-code ce qui offre plus de sécurité ;
      • le low-code réduit le shadow IT ;

      En utilisant une plateforme comme Mendix, vous avez donc toutes les bonnes raisons d’utiliser le low-code pour le développement de vos applications.

       

      Les plateformes de no-code sont faites pour développer des applications simples qui doivent être déployées rapidement.

       

      Voulez-vous recevoir nos articles avant tout le monde?

      Inscrivez-vous!

        Les challenges d’un CIO après la COVID-19

        Les challenges d’un CIO après la COVID-19

        Avec le COVID-19, le rôle du CIO est devenu central au sein de l’entreprise. Pour anticiper l’après COVID, il doit se préparer à relever de nombreux challenges

        Contactez nous

        Jerusalem, Israel

        Contact_il[at]tocndix.com

        +972 54-6978327

        Paris, France

        Contact_fr[at]tocndix.com

        +33 (6) 03025752

          7 raisons d’adopter le low-code pour accélérer la transformation digitale

          LOW CODE & TECHNOLOGIE

          7 raisons d’adopter le low-code pour accélérer la transformation digitale

          Agile Digital Makers

          22 Juillet 2020

          Développer une application rapidement en codant le moins possible, c’est désormais une réalité avec la plateforme de low-code Mendix ! En seulement quelques années, ce logiciel facile à utiliser s’est imposé comme étant la solution pour faire face au manque de développeurs. On vous donne aujourd’hui 7 bonnes raisons d’adopter le low-code pour accélérer la transformation digitale de votre entreprise…

          1. Le low-code permet de faire face au manque de développeurs

          Ces dernières années, le marché a connu une augmentation de la demande de développement d’applications. En raison de cette forte croissance et du manque de développeurs, les départements IT des entreprises se sont retrouvés submergés. A l’heure actuelle, le temps d’attente pour ces projets ne cesse de s’allonger.

          Pour pallier le manque de développeurs qualifiés, le low-code est la solution idéale. Facile à utiliser, la plateforme Mendix requiert peu de codage et permet aux développeurs citoyens, c’est-à-dire les employés d’une entreprise extérieurs au département IT, de développer graphiquement une application web ou mobile.

          Son fonctionnement est simple : la plateforme de low-code se présente sous la forme d’une interface visuelle avec, entre autres, des templates pré-construits et des fonctionnalités qui peuvent être ajoutées sur le simple principe du “drag and drop”.

          Pallier au manque de développeurs qualifiés.

          2. Le low-code permet un accroissement de la productivité

           

          En permettant aux développeurs citoyens de participer activement au développement d’une application, le low-code favorise la mise en place des méthodes agiles au sein de l’entreprise. Les différents collaborateurs peuvent ajouter des feedbacks directement sur la plateforme Mendix et s’adapter aux demandes des autres personnes intervenant sur le projet. La participation des “citizen developers” permet ainsi de libérer les développeurs qualifiés. Avec le low-code, ces derniers accroissent leur productivité, car ils passent moins de temps sur un même projet et peuvent ainsi se consacrer à d’autres missions.

          « Les plateformes low-code offrent une grande flexibilité qui permet la mise à jour rapide de vos applications afin de les faire évoluer selon les besoins de votre entreprise. »

          3. Le développement low-code permet de faire de l’innovation continue

           

          Grâce à la combinaison du low-code avec les méthodes agiles, tous les collaborateurs sont intégrés à chaque phase du projet. Ce travail collaboratif permet d’inclure tout au long du développement de l’application des informations venues tout droit des utilisateurs. Ce process favorise l’innovation continue et permet à votre entreprise de s’adapter rapidement au marché ou aux besoins de vos clients.

          Encourager l’Innovation Continue

          4. Le low-code favorise le développement collaboratif d’une application

          Avec les plateformes de low-code, les communications entre le département IT et les “citizen developers” sont plus fluides et simplifiées. Grâce à son interface graphique et intuitif, le low-code facilite la collaboration entre les différentes équipes en charge du développement d’une application. La plateforme Mendix intègre également des outils DevOps permettant à différentes personnes de travailler simultanément sur le même projet et de synchroniser leur travail.

          5. Les applications low-code évoluent au rythme de votre transformation digitale

          Les plateformes low-code offrent une grande flexibilité qui permet la mise à jour rapide de vos applications afin de les faire évoluer selon les besoins de votre entreprise. En cas de problème, vous pourrez les corriger facilement. Grâce à la collaboration entre les différents départements, les risques de « shadow IT » sont également éliminés. Le développement low-code vous garantit une meilleure gouvernance et gestion des risques.

          6. L’amélioration de l’expérience utilisateur grâce au développement multi-expérience

          Ces dernières années, la multi-expérience, qui désigne tous les supports (voix, audio, toucher, …) via lesquels un utilisateur peut interagir avec une marque, est en plein essor. Gartner la considère même comme l’une des 5 tendances majeures de l’année 2020. Avec le low-code, il est possible de développer facilement plusieurs supports d’interaction, comme un chatbot ou une application mobile, de façon sophistiquée et user-friendly. Grâce à l’utilisation d’un code unique, la plateforme de low-code Mendix vous permet de réutiliser une application déjà développée pour la déployer sur d’autres canaux. Si vous souhaitez déployer un projet web sur mobile par exemple, vous pourrez le faire facilement et rapidement.

          7. Le low-code est en passe de devenir un mode de développement incontournable

          La flexibilité et la grande facilité d’utilisation du low-code ont déjà séduit un grand nombre d’entreprises. D’après les prévisions du cabinet Gartner, d’ici 2024, plus de 64% des applications seront développées avec le low-code. Ce mode de développement est bien en passe de devenir la nouvelle tendance dans le monde de la tech. Alors ne laissez pas vos concurrents prendre une longueur d’avance et adoptez le low-code sans plus attendre !

          Voulez-vous recevoir nos articles avant tout le monde?

          Inscrivez-vous!

            Les challenges d’un CIO après la COVID-19

            Les challenges d’un CIO après la COVID-19

            Avec le COVID-19, le rôle du CIO est devenu central au sein de l’entreprise. Pour anticiper l’après COVID, il doit se préparer à relever de nombreux challenges

            Contactez nous

            Jerusalem, Israel

            Contact_il[at]tocndix.com

            +972 54-6978327

            Paris, France

            Contact_fr[at]tocndix.com

            +33 (6) 03025752